Comment bien choisir son diplôme sans faire de compromis sur son éducation ?

Comment bien choisir son diplôme sans faire de compromis sur son éducation ?

Choisir un diplôme, c’est commencer à construire son avenir. Afin de prendre une décision en toute connaissance de cause, il est essentiel de s’informer et de comprendre toutes les options qui s’offrent à vous.

Advertorial
Advertorial

Publicité - Pour consulter le média sans publicité, soutenez-nous





Publicité




Les noms BA, BSc et BBA peuvent sembler similaires, mais ces trois diplômes diffèrent considérablement de par leur contenu. C’est pourquoi, en s’y attardant plus en détail, il n’est pas rare d’avoir l’impression que choisir l’un d’entre eux implique de laisser de côté les opportunités garanties par les autres.
Afin de vous éviter ce sentiment de « passer à côté », l’ESCP Business School a mis en place un parcours académique, le Bachelor in Management (BSc), qui combine le meilleur de chaque diplôme, tout en restant fidèle à sa nature scientifique. Plus besoin de choisir ! Avant d’entrer dans les détails de ce Bachelor in Management (BSc), découvrez ce qui se cache derrière les noms BA, BSc et BBA.

BA, BSc, BBA : de quoi s’agit-il ?


Le BA, Bachelor of Arts, offre une éducation plus complète et moins spécialisée, consacrée au développement des compétences en communication, en analyse et en rédaction. Ce cursus comprend généralement des matières telles que Langues, Arts & Musique, Communication et la plupart des disciplines du domaine des Sciences Humaines.


Le BSc, Bachelor of Science, quant à lui, est axé sur un ensemble plus restreint de sujets scientifiques. Le BSc forme les étudiants à voir les choses d’un point de vue fonctionnel, mécanique et pratique. Généralement, les diplômes intitulés BSc sont dans le domaine des sciences (Informatique, Ingénierie, Sciences de la santé, etc.) et de certains diplômes en Commerce, Droit ou Architecture.
Enfin, BBA est l’abréviation de Bachelor of Business Administration. Ce cursus prépare les étudiants aux disciplines de la gestion. Cela leur permet notamment de couvrir les postes de marketing, d’éducation, d’administration publique et de vente. Le plus souvent, ce programme prévoit une spécialisation en dernière année.


Le BBA est plus axé sur des matières spécifiques qu’un BA. Il fournit une base solide en commerce et aide les étudiants à acquérir des compétences en gestion. En revanche, bien que le BBA comprenne des cours d’algèbre et de mathématiques, ceux-ci restent généralement à un niveau de base et ne permettent pas d’acquérir des compétences avancées en informatique ou en finance, typiques d’un BSc.


Le Bachelor in Management (BSc) de l’ESCP : concentrez-vous sur l’essentiel


Le diplôme en management proposé par l’ESCP Business School s’adresse aux étudiants qui ne veulent pas faire de compromis sur leur éducation. En effet, ce programme d’excellence équilibre parfaitement les cours de gestion, représentatifs d’un BBA, avec les enseignements scientifiques avancés, caractéristiques d’un BSc. Ce cursus ajoute également des arts et langues à l’équation, afin de préparer au mieux les étudiants à occuper des postes de premier plan dans des environnements commerciaux internationaux et multiculturels.
Ce qui rend ce programme unique, c’est sa capacité à approfondir les principaux domaines de la connaissance des affaires, sans perdre de vue le contexte plus large. « À l’ESCP, nous encourageons l’esprit critique en remettant systématiquement en question et en perspective le savoir acquis, en croisant les différentes disciplines pour faire émerger les compétences les plus pertinentes pour nos élèves, et les former en véritables leaders de demain », explique Fabrizio Zerbini, vice-doyen et directeur académique du Bachelor in Management (BSc).


Le programme du Bachelor in Management (BSc) reflète parfaitement cette approche. Aux côtés des mathématiques avancées, des statistiques et de la comptabilité, se trouvent la finance, le marketing et l’économie. Et ce n’est pas tout : des modules tels que « Introduction à la psychologie et à la sociologie », « Techniques de présentation, de discussion et de rhétorique », « Intercultural Skills »  et d’autres encore s’ajoutent afin d’offrir une éducation bien équilibrée.

Et après ? Universités, entreprises internationales et entrepreneuriat


Quel que soit le diplôme choisi, les seules limites pour votre avenir sont celles que vous vous imposez. Néanmoins, si vous avez déjà une idée fixe de vos projets à la suite de l’obtention de votre diplôme, le BSc peut être votre allié.
La nature théorique d’un BA prépare très bien les étudiants à une carrière de chercheur ou de professeur, notamment dans les domaines des sciences humaines. En revanche, si vous souhaitez poursuivre vos études dans le domaine des sciences, de l’ingénierie, de la finance ou de l’analyse de données, un BSc est sans aucun doute le meilleur choix.

« Nos étudiants l’ont prouvé en accédant à plusieurs des écoles les plus prestigieuses du monde, en s’assurant l’accès non seulement à des études de commerce et de gestion plus poussées, mais aussi en intégrant avec succès des programmes de master prestigieux dans le domaine des sciences humaines », ajoute le directeur académique Fabrizio Zerbini.
A contrario, le caractère pratique du BBA, qui vise une insertion rapide et directe dans le monde du travail, rend moins facile l’accès à une carrière universitaire de haut niveau.


Le Bachelor in Management (BSc) de l’ESCP constitue également un tremplin vers une carrière internationale. Le taux d’insertion professionnelle est excellent, puisque 98% des diplômés embauchés occupent des postes pertinents dans de prestigieux cabinets tels que McKinsey, BCG, Accenture, Deloitte, etc. Les nombreux travaux pratiques offerts par le programme – projets, travaux de groupes, possibilité de stage chaque année – font que les diplômés de ce BSc entrent dans les entreprises déjà pourvus d’une expérience professionnelle significative.


Les compétences commerciales acquises, combinées à des connaissances techniques approfondies, permettent également à beaucoup des étudiants de l’ESCP de se familiariser à l’entrepreneuriat et de lancer des startups innovantes. Et ce, parfois même déjà pendant leurs études. C’est le cas par exemple de STAIY, la première marketplace de mode durable fondée par cinq anciens élèves de BSc. Ou encore, The Blue Factory, un incubateur de startups basé à Paris, lancé par un groupe de diplômés de l’ESCP au début des années 2000.

Enfin, pour ceux qui commencent leur parcours académique sans avoir une idée très précise de ce qu’ils feront « après », l’exhaustivité et l’ouverture du programme du Bachelor in Management (BSc) leur permettent d’explorer sereinement de nombreux domaines et possibilités, avec la certitude d’avoir toutes les portes encore largement ouvertes.


Le programme du Bachelor in Management (BCs) de l’ESCP Business School vous intéresse ? Retrouvez plus d’informations sur le site internet de l’ESCP.


Publicité - Pour consulter le média sans publicité, soutenez-nous





Publicité