Quantcast

Publicité - Pour consulter le média sans publicité, soutenez-nous





Publicité



Le Petit Chaperon Rouge, Une création théâtrale de Joël Pommerat

Le metteur en scène de renom Joël Pommerat présente pour la première fois au Royaume-Uni sa célèbre production du Petit Chaperon Rouge au Coronet Théâtre, du 17 au 21 novembre 2021.

Advertorial

Cette version du conte de fées est un théâtre envoûtant qui engloutit le spectateur, ne reculant jamais devant les coins sombres et sablonneux du conte, tout en nous charmant simultanément par sa magie.
Dans la version fraîche et visuellement enchanteresse de Pommerat, le petit chaperon rouge est obligé d'affronter seul le grand méchant loup, après que sa mère l'ait négligée. C'est un conte de fées pour le monde réel, avec des thèmes vifs de désir, de peur, de solitude et de liberté bouillonnant sous la surface.
Spectacle présenté en français, surtitré en anglais.

Bénéficiez de 10% de réduction lors de la commande en ligne en utilisant le code PETIT10.


La presse en parle…

  • Les 10 premières minutes du Petit Chaperon rouge (…) frisent la perfection. Libération
  • Les enfants comme les adultes rient et frissonnent, scotchés par ce théâtre vif et limpide, fait d’images flash et de mots rêvés. Les Échos
  • Que la peur est affolante, séduisante, dans ce spectacle qui a révolutionné – oui, oui – le théâtre dit « pour enfants ». Le Monde
  • Joël Pommerat "désosse" le conte pour lui trouver une forme théâtrale à la fois épurée et spectaculaire. Il fouaille ainsi les sentiments universels - la solitude, la jalousie, l'ambition, l'amour ou la peur... - et les porte sur les planches, comme s'il était lui-même conteur de l'histoire du théâtre, qu'il nourrit de ses créations. Les costumes, la lumière et les décors jouent leur partition expressionniste sans jamais rien avoir à faire avec le réel. Joël Pommerat est un grand inventeur de récits - dans ses réinterprétations ou dans les pièces pour adultes - et, à travers eux, il dessine des spectacles fascinants, jamais ennuyeux, très souvent souriants. La fascination tient d'ailleurs autant au conte lui-même et à l'imaginaire ancestral qu'il trimbale qu'à la vision qu'en a Joël Pommerat, entre rêve et cauchemar. L’express

Publicité - Pour consulter le média sans publicité, soutenez-nous





Publicité