Tesco, Morrisons et autres Asda demandent de taxer davantage le e-commerce

Tesco, Morrisons et autres Asda demandent de taxer davantage le e-commerce

Le géant britannique des supermarchés, Tesco, accompagné de 17 autres grands noms de la distribution au Royaume-Uni, demande une taxe de 1% sur les ventes du commerce en ligne et de groupes comme Amazon, pour établir un contexte "équitable" avec les magasins traditionnels.

Rédaction
Rédaction

Publicité - Pour consulter le média sans publicité, soutenez-nous





Publicité




Publicité - Pour consulter le média sans publicité, soutenez-nous





Publicité