Publicité



Du succès grandissant du travail hybride et du temps partiel au Royaume-Uni
Photo by Ave Calvar / Unsplash

Du succès grandissant du travail hybride et du temps partiel au Royaume-Uni

La tendance générale en matière de travail flexible, notamment le travail hybride et le travail à temps partiel, est en forte hausse au Royaume-Uni. Cette variation est observée dans tous les secteurs d'activité et quelle que soit la profession.

Helene Berard
Membres Public

Travail hybride et travail à distance

Plusieurs pratiques de travail flexible, telles que le travail à domicile et le travail hybride, ont été introduites au Royaume-Uni en réponse à la pandémie de COVID-19. Des enquêtes ont d’ailleurs montré que 90 % des salariés souhaitaient maintenir ces pratiques à l'avenir, en particulier la majorité des parents qui travaillent. Alors qu'auparavant, les employeurs étaient susceptibles de voir la majorité des demandes de travail flexible émanant de leurs salariés féminins, depuis 2020, on observe que l'intérêt pour le travail flexible de la part des salariés masculins a augmenté radicalement.

Il faut d’ailleurs souligner que les salariés ayant au moins 26 semaines d'emploi continu ont un droit reconnu par la loi anglaise de faire une demande de travail flexible et ce pour n'importe quelle raison. Il existe en outre une procédure à suivre lorsque les employeurs reçoivent une demande de travail flexible et nous leur recommandons de demander l’avis d’un professionnel sur la manière de traiter ces demandes.

Un projet de loi d'initiative parlementaire a été présentée avec le soutien du gouvernement (ce qui signifie qu'il est probable, mais pas certain, qu'elle devienne une loi en 2023) portant sur des modifications au droit de demander un travail flexible. Les propositions de modifications incluent notamment:

- la suppression de l’ancienneté minimum pour avoir le droit de faire une telle demande (la demande pourrait donc être formulée dès le premier jour de travail du salarié)

-la réduction du délai dans lequel un employeur doit répondre à une demande de trois mois à deux mois.

Travail à temps partiel

En parallèle, depuis la pandémie de COVID-19, la semaine de travail de quatre jours suscite un intérêt croissant au Royaume-Uni. Les avantages potentiels comprennent une augmentation de la productivité et de la rétention du personnel, ainsi que le bien-être et l'égalité des salariés. Par exemple, en juin 2022, un essai de six mois portant sur une semaine de quatre jours sans perte de salaire a débuté. Des entreprises de tailles diverses ont participé au programme, qui a été mené en collaboration avec des universitaires des universités de Cambridge et d'Oxford, du Boston College, de la campagne britannique 4 Day Week et du groupe de réflexion Autonomy. Les 61 entreprises qui ont participé entre juin 2022 et décembre 2022 à cet essai continueront à appliquer la réduction des heures de travail et ont constaté que la plupart des salariés étaient moins stressés et avaient un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Il reste à voir si des initiatives plus larges que celles des employeurs individuels seront introduites au Royaume-Uni. A suivre.

Article rédigé par Berard & Lovell Solicitors
enquiries@berard-lovell.co.uk
https://www.berard-lovell-solicitors.co.uk/


Commentaires

- Règles de la communauté -

Publicité - Pour consulter le média sans publicité, inscrivez-vous





Publicité