Quantcast

Publicité - Pour consulter le média sans publicité, soutenez-nous





Publicité



Les Franco-British Business Awards 2021

Les Franco-British Business Awards 2021

Les lauréats de cinq catégories différentes ont reçu leurs prix lors d'une soirée riche en émotions à l'hôtel Bulgari, dans le West End de Londres.

Rédaction

Une foule fringante de participants internationaux s'est réunie à l'hôtel Bulgari de Londres le 4 novembre dernier pour célébrer les lauréats des Franco-British Business Awards 2021.
Ce n'est pas sans une certaine émotion que Fabienne Viala, présidente de la Chambre française de Grande-Bretagne et présidente de Bouygues UK, a ouvert la soirée par un discours dans lequel elle a accueilli et remercié les invités de leur présence. "Cette année, plus que toutes les autres, les Franco-British Business Awards occupent une place particulière", a-t-elle déclaré. "D'abord, parce qu'il s'agit de notre premier dîner de gala depuis le début de la pandémie, et même depuis l'édition 2019 des prix. Ensuite, en raison de la toile de fond des relations politiques franco-britanniques actuelles."

Dans ce contexte, il semble plus important que jamais de célébrer les bonnes affaires - ainsi que la culture, les liens et les valeurs - qui existent entre les deux pays, poursuit Mme Viala. "Nous sommes fiers que les Franco-British Business Awards jouent un rôle clé à cet égard, en récompensant les organisations franco-britanniques qui se distinguent par leur excellence", a-t-elle ajouté.

Au cours de la cérémonie, parrainée par les Conseillers du Commerce Extérieur de la France au Royaume-Uni, cinq prix ont été décernés, dans des catégories telles que l'impact communautaire, la collaboration franco-britannique, le champion du net-zero, le lancement d'une technologie et le bien-être en temps de crise. Une sixième catégorie impromptue, baptisée "coup de cœur", a récompensé une entreprise qui avait été nominée pour l'un des prix principaux et qui n'a pas gagné - mais qui a impressionné le jury par son dévouement et sa vision.

"Nous avons reçu plus de 30 candidatures cette année, ce qui démontre que notre communauté reste ambitieuse, innovante et résiliente dans une période de grands défis", a déclaré M. Viala. "Je tiens à remercier toutes les entreprises qui ont participé au concours et contribué à la très grande qualité des candidatures reçues."

Le prix de l'impact communautaire, sponsorisé par Dassault Systèmes, a été attribué à Maintenant, Sustaining Now - une entreprise sociale de technologie de l'éducation (edtech) qui éduque les futurs leaders par le biais de formations, d'ateliers d'entreprise et de jeux de cartes durables. "Merci pour cette récompense post-pandémique - ce prix signifie beaucoup pour nous et alimentera notre mission en énergie renouvelable, visant à proposer un monde meilleur et plus sain", a déclaré Amell Benzerfa Amatino, la fondatrice de l'entreprise en recevant le prix.

Dans la catégorie des collaborations franco-britanniques, le lauréat est Colas Rail - une entreprise d'infrastructures ferroviaires qui a contribué à relier les West Midlands en mettant en œuvre un programme de train léger sur rail incluant une collaboration étroite avec les autorités locales. "Après ce dîner difficile où nous avons réussi à manger du poisson tout du long de la soirée, je suis très fier de recevoir ce prix", a déclaré un représentant de Colas Rail, faisant une allusion ironique aux questions de droits de pêche liées au Brexit. "Après 20 ans de présence au Royaume-Uni, rassemblant la meilleure expertise et le meilleur savoir-faire, nous sommes très fiers de contribuer à la construction de l'un des chemins de fer les plus durables de Birmingham aux West Midlands."

La catégorie "net zero" parrainée par Airbus était remportée par Schneider Electric, qui a été récompensé pour son rôle de pionnier en tant que leader mondial de la durabilité. Le jury, qui comprenait le président de la commission britannique sur le changement climatique, Lord Deben, a été impressionné par l'ampleur des initiatives de Schneider et par son travail de réduction des émissions de carbone tout au long de sa chaîne d'approvisionnement. Lors de la remise du prix, un porte-parole de l'entreprise a déclaré que le "net zéro" et la décarbonisation faisaient partie de l'ADN de Schneider, et que le groupe s'efforçait de "joindre le geste à la parole". "Cela commence avec nous, mais nous serons également là pour vous soutenir", a-t-il ajouté.

Le prix du lancement technologique, parrainé par Browne Jacobson en partenariat avec La French Tech London, a été attribué à Scaleflex - une plateforme de collaboration en ligne aidant les entreprises à optimiser leurs actifs médiatiques et à améliorer leur expérience client numérique. "Merci beaucoup pour ce prix, cela signifie beaucoup pour nous, et merci à La French Tech de croire en nous", a déclaré un représentant du groupe. "Nous télé-travaillons depuis notre création. Nous sommes une équipe talentueuse de 50 personnes, avec une passion pour la livraison d'opérations de contenu. Cette reconnaissance signifie beaucoup pour de nombreuses raisons, mais ce soir, je vais simplement célébrer et tous vous remercier."

Parrainé par EDF, le prix du bien-être en crise a été décerné à International SOS, qui s'est distingué par son programme de bien-être, créé bien avant la pandémie. Lorsque Covid-19 a frappé, la plateforme de santé et de valeurs mobilières a pris des mesures supplémentaires pour soutenir la santé mentale de son personnel par le biais de divers webinaires et activités. Elle a également mis en place un réseau d'entreprises internationales qui pouvaient s'inspirer des pratiques des autres. "C'est un véritable honneur", a déclaré un porte-parole de l'entreprise en recevant le prix. "Nous nous soucions de nos clients et de leur bien-être, et nous nous engageons à faire encore mieux pour nos employés. Merci pour cette soirée".

Le Lycée International de Londres Winston Churchill, également nominé pour le prix du bien-être en temps de crise, a reçu le prix "coup de cœur" du jury pour la série de mesures qu'il a mises en place pour soutenir la santé mentale et physique des employés et des élèves tout au long de la pandémie. "Je suis très émue", a déclaré la directrice du Lycée, Mireille Rabaté. "L'éducation est un secteur en plein essor et crucial pour l'avenir de l'économie et du monde entier. Je suis très heureuse de faire partie de la Chambre française et d'être reconnue pour le travail que nous faisons au Lycée. Cette année, nous avons tous dû faire face à des défis que nous n'aurions même pas pu imaginer, alors merci beaucoup."

« Pour plus d’informations sur la Chambre de Commerce et pour participer aux évènements, veuillez contacter l’équipe adhésion »

Publicité - Pour consulter le média sans publicité, soutenez-nous





Publicité