Publicité - Pour consulter le média sans publicité, inscrivez-vous





Publicité



La Banque d'Angleterre monte son taux, sa prudence inquiète

La Banque d'Angleterre (BoE) a annoncé jeudi une cinquième hausse consécutive de son taux directeur, pour lutter contre l'inflation qui devrait, selon elle, dépasser 11% cet automne, mais la prudence de son message inquiétait les marchés et certains économistes.

AFP
Membres Public


La BoE n'a pas décidé d'augmenter ses taux de plus de 0,25 point, contrairement à la Réserve fédérale américaine, mais elle "sera particulièrement attentive aux indications de pressions inflationnistes persistantes, et répondra si nécessaire avec force", promet-elle dans les minutes de sa réunion.


Les prévisions pour la croissance et l'inflation n'ont pas été revues en détail lors de cette réunion, mais alors que l'inflation a grimpé en avril à 9%, un record depuis 40 ans, la BoE table désormais sur un pic à "plus de 11%" sur un an en octobre, quand le plafond régulé des prix de l'électricité sera revu à la hausse. Comme les Etats-Unis ou la zone euro, les prix montent au Royaume-Uni en raison des perturbations des chaînes de production causées par la pandémie de Covid-19 et la flambée des cours de l'énergie depuis le début de l'invasion russe de l'Ukraine.

Cet article est réservé aux abonnements prémium

Abonnez-vous, £5 par mois ou £50 par an pour accéder aux articles Prémium et bénéficier d'avantages exclusif !


Plus d'infos
Vous avez déjà un compte? Se connecter

Publicité - Pour consulter le média sans publicité, inscrivez-vous





Publicité