Publicité - Pour consulter le média sans publicité, inscrivez-vous





Publicité



La Banque d'Angleterre relève son taux et prévoit une contraction de l'économie

La Banque d'Angleterre (BoE) a relevé jeudi son taux à un plus haut niveau depuis 2009 pour contrer l'inflation, qu'elle voit flamber au-dessus de 10% au quatrième trimestre et provoquer une contraction de l'économie.

AFP
Membres Public


Avec une progression de 0,25 point jeudi, cette quatrième hausse consécutive porte à 1% le taux de la banque centrale britannique. La veille, son homologue américaine, la Réserve fédérale (Fed), avait remonté ses taux directeurs de 0,5 point, rattrapant son retard pour combattre l'inflation par rapport à la BoE, qui a commencé à agir fin 2021, tandis que la Banque centrale européenne (BCE) envisage de leur emboîter le pas. "Les pressions inflationnistes mondiales se sont sévèrement intensifiées après l'invasion de l'Ukraine par la Russie" et vont se répercuter sur les ménages britanniques en octobre avec une hausse des prix régulés de l'électricité de 40%, a expliqué la BoE jeudi, dans le compte rendu de sa
réunion.


Résultat, l'inflation va culminer à "un peu plus de 10%" au quatrième trimestre, soit nettement plus que les 2% visés par l'institut monétaire britannique, et l'économie va reculer avec la chute du pouvoir d'achat des ménages à partir de la fin de cette année, ce qui entraînera une contraction de 0,25% de l'économie du Royaume-Uni en 2023.

Cet article est réservé aux abonnements prémium

Abonnez-vous, £5 par mois ou £50 par an pour accéder aux articles Prémium et bénéficier d'avantages exclusif !


Plus d'infos
Vous avez déjà un compte? Se connecter

Publicité - Pour consulter le média sans publicité, inscrivez-vous





Publicité