Publicité - Pour consulter le média sans publicité, inscrivez-vous





Publicité



Une petite révolution dans les transports de Londres, la Elizabeth Line ouvre ses portes
Logo Elizabeth Line - Benjamin Cooper

Une petite révolution dans les transports de Londres, la Elizabeth Line ouvre ses portes

Nommée après l’actuelle monarque Britannique Elizabeth II, la Elizabeth Line est un des plus grands projets d’infrastructure d’Europe. Elle est plus connue du public sous le nom de Crossrail.

Benjamin Jack Cooper
Membres Public

Après deux ans de retard, les londoniens pourront profiter de cette nouvelle ligne dès aujourd’hui, le mardi 24 mai.

Elle apparaitra en pourpre sur la carte du métro et reliera Reading ou Slough à l’ouest et Shenfield ou Abbey Wood à l’est. Elle remplacera l’ancien service connu sous le nom de TFL Rail. Crossrail ne fera pas parti du métro, mais sera une sorte RER londonien qui  permettra des trajets plus rapides entre les deux centres financiers de Londres.

Crossrail desservira aussi l’aéroport de Heathrow et vous reviendra 60% moins chère qu’un trajet en Heathrow Express, soit un tarif de métro standard. Seul inconvénient : la ligne n’est pas expresse et ne dessert que quatre gares entre Paddington et Heathrow. Mais vous aurez plus de choix pour vos déplacements lorsque vous partirez en vacances !

A bord, vous pouvez vous attendre à des trains spacieux et climatisés, chaque train a des sièges prioritaires pour les personnes à mobilité réduite ainsi que des espaces réservés aux fauteuils roulants.

Attention, l’ouverture de la ligne se fera par étape. Dans un premier temps, il y aura trois lignes séparées. Les trains à destination de Shenfield partiront de Liverpool Street, ceux à destination de Slough, Heathrow ou Reading partiront de la gare Paddington même et enfin ceux pour Canary Wharf et Abbey Wood partiront de la gare souterraine située à proximité de la gare.

Lorsque nous avons interrogé le directeur de la ligne, Mr Howard Smith, ce dernier nous a confié que ce projet changera fondamentalement les mouvements pendulaires de la ville. Les deux grands pôles financiers, la City et Canary Wharf ne se situant désormais qu’à 5 minutes de trajets. En effet, Elizabeth line est une des lignes les plus rapides du système de transport londonien. Qui plus est, le trajet sera plus confortable dans cette nouvelle line comparé aux métros comme la Jubilee Line, car les plateformes sont plus larges, avec une longueur de 240 mètres. Sur le plan écologique, TFL prévois que la ligne entrainera une baisse du trafic routier dans le East End. Cela changera donc aussi la qualité de vie des londoniens. Enfin, sur le plan économique, le directeur est optimiste et pense que sa ligne permettra d’accélérer la reprise économique en incitant plus de travailleurs à retourner aux bureaux.

La Elizabeth line est un chef-d'œuvre architectural. Aucune gare ne se ressemble. Lors d’une interview accordée par Mr Soji, l’un des architectes du projet, nous avons découvert que chaque gare représente le quartier qu’elle dessert. Puisque l’interview a  été accordé à  Farringdon, a l’entrée la plus proche de Barbican, cette dernière est en béton gris avec des fresques métalliques, un clin d’œil au quartier, connu pour son architecture moderne et brutale.

Publicité - Pour consulter le média sans publicité, inscrivez-vous





Publicité