Quantcast

Publicité - Pour consulter le média sans publicité, inscrivez-vous





Publicité



Dessert de Noël : le Réveillon 2021 sera "haute Couture" !

Dessert de Noël : le Réveillon 2021 sera "haute Couture" !

C'est déjà la question du moment : quel dessert va clôturer votre Réveillon 2021 ?

Francine Joyce
Membres Public

Tout comme dans le monde de la mode, la pâtisserie s’inspire des saisons, des tendances, de l’actualité, et il semble que cette année, à Noël, la Bûche se fait voler la vedette !

En effet, si sur Instagram - le temple visuel d'Internet - le traditionnel rondin en chocolat cartonne religieusement depuis des millénaires, cette année, c'est l’originalité qui s'affiche en tête du classement 2021. ​

Exit la classique crème au beurre de cacao qui transforme une génoise en branche de sapin pralinée ! Cette année, l’heure des fêtes est aux saveurs nordiques et au retour glacé de la légendaire Omelette Norvégienne.

Classique aussi certes ; mais surtout très tendance ...

En parallèle du retour du groupe suédois ABBA en hologrammes sur les scènes mondiales, l’attrait pour le style scandinave ne cesse de se propager sur le continent européen. Au-delà de l’iceberg culturel de l’ameublement en kit d’Ikea, de l’architecture en Legos et des designs épurés de H&M, le mode de vie de nos voisins vikings nous fait rêver d’un monde tranquille, en harmonie avec l’environnement, respectueux de la nature, loin de la pollution et des turbulences internationales. Et c’est au travers de sa gastronomie qu’il prolonge notre voyage ! C’est beau ! Mais là, sorry, laissez-moi briser la glace :

l’omelette norvégienne n’a rien d’une omelette et elle n’a rien de norvégien non plus !

La recette de ce moelleux cocon de meringue au cœur glacé est 100% française ! Elle est aussi la célèbre victime d’une invraisemblable erreur géographique.

C’est à l’occasion de l’exposition universelle de Paris en 1867 que Balzac, le Chef du Grand Palace a cherché à éblouir ses illustres invités internationaux avec un dessert « scientifique » : un entremet spectaculaire et innovant, à la fois brûlant et glacé ! Flamber une glace, c'était défier les lois de la physique ! C’était aussi mettre à l’honneur : la fée électricité et les recherches sur l’inconductibilité du blanc d’œuf battu, prouvée par le Comte de Rumford (physicien américain en retraite en Bavière).

On comprend bien l’appellation « omelette » … l’aspect norvégien est plus « subtil » … Voulant rendre hommage au pays d’adoption du physicien Rumford, Balzac a baptisé son entremet « norvégien » car pour lui la romanesque Norvège comptait parmi les cantons bavarois ! Un exemple supplémentaire des errances des plus Grandes !  Si ! si ! Ce n’était même pas une manœuvre marketing ! Juste une lyrique erreur de latitude !

Néanmoins, nous parlons ici d’une pâtisserie haute couture, d’une divine inspiration de génie !

Comme nous l’explique passionnément Pierrick Trippier, Chef exécutif des Cuisines de l’Hotel Hermitage Barrière à La Baule, et notre spécialiste national des desserts d’exception : « la conception de cet entremet est à la fois simple et sophistiquée.  L’originalité réside bien sûr dans le contraste entre la meringue brûlante et l’intérieur glacé. Pour les fêtes, il est facile de donner à la gênoise une forme allongée pour rappeler la vraie bûche de bois qu'on faisait brûler autrefois dans la cheminée pendant la veillée de Noël et de la recouvrir d’un manteau neigeux de meringue italienne. Au moment de servir, flambez avec l’alcool de votre choix ; moi je choisis souvent du rhum et une crème glacée au caramel beurre salé en clin d’œil à mes origines bretonnes et en accord avec nos menus locavore à base de produits locaux ! »

J’espère qu’après cette leçon de chimie, vous réussirez tous à embraser votre banquise gourmande et à transformer votre Réveillon en tour de force géologique et gastronomique !

Merci Chef Pierrick !

Publicité - Pour consulter le média sans publicité, inscrivez-vous





Publicité