Publicité - Pour consulter le média sans publicité, inscrivez-vous





Publicité



Peinture : Grande rétrospective Walter Sickert à Londres

Une grande rétrospective du peintre britannique Walter Sickert, ami d'Edgar Degas, s'ouvre jeudi à Londres où le musée Tate Britain présente plus de 150 des œuvres de ce peintre jugé révolutionnaire en son temps (1860-1942).

AFP
Membres Public


C'est la plus grande rétrospective de ses œuvres depuis près de 30 ans, avec des prêts de plus de 70 collections privées et publiques du Royaume-Uni, mais aussi de France et du Canada. Auto-portraits, femmes nues alanguies sur des lits de fer, scènes de music-hall ou paysages de bord de mer, travail à partir de photos, Sickert s'est essayé à tous les genres durant une carrière de plus de 60 ans, provocateur rebelle ayant inspiré des générations d'artistes.


Après avoir tenté une carrière d'acteur, il devient à 22 ans assistant du peintre américain James Abbott McNeill Whistler, avant de rencontrer Edgar Degas à Paris qui devient son mentor à partir de 1885. "Les impressionnistes français lui ont enseigné un nouveau style de peinture et il a apporté ça en Grande-Bretagne et fait quelque chose de radical et révolutionnaire", explique à l'AFP Robert Kennedy, responsable de l'exposition. "À l'époque, la Grande-Bretagne était très conservatrice. Sa façon d'utiliser la couleur et de jouer avec la lumière était quelque chose de complètement nouveau pour un public britannique".

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez-vous gratuitement, ajoutez votre e-mail pour accéder aux articles membres


S’abonner
Vous avez déjà un compte? Se connecter

Publicité - Pour consulter le média sans publicité, inscrivez-vous





Publicité