Publicité - Pour consulter le média sans publicité, inscrivez-vous





Publicité



L'ostéopathie postnatale pour les mamans : Le secret d’une récupération mentale et physique après un accouchement

La grossesse et l'accouchement imposent des changements importants sur le corps d'une femme ainsi que sur ses émotions.

Excellence Physiotherapy
Membres Public

En effet, neuf mois à porter un bébé qui grossit et pousse le centre de gravité de la maman vers l’avant créé des tensions dans le dos, sur les hanches, la symphyse pubienne et le périnée. Nous savons aussi qu’une femme sur 3 aura un accouchement difficile et devra avoir une césarienne, une péridurale ou l’obstétricien aura besoin d’utiliser des forceps.

D’autre part, la grossesse et l’accouchement ont des implications au niveau mental et émotionnel. Ces implications peuvent être caractérisées par des épisodes de dépression post-partum, aussi appelés « baby blues ».

Quelles sont les conséquences des tensions créées pendant la grossesse et l’accouchement ?

Si les tensions sont trop importantes pour se rééquilibrer par elles-mêmes, elles peuvent engendrer des douleurs lombaires, des douleurs de la symphyse pubienne, du reflux gastrique, des problèmes de sommeil et autre, et ce, durant plusieurs années post-accouchement si elles ne sont pas prises en charge.

Il est donc important de trouver ces tensions et de les éliminer dès que possible afin que votre corps et votre esprit puissent retrouver un équilibre sain et non douloureux.

La bonne nouvelle est que l’ostéopathie postnatale permet de retirer ces tensions facilement, de manière douce et en quelques séances.

Reconnaître une naissance difficile

Habituellement, une naissance difficile est reconnaissable, mais il n’est pas rare que les patients pensent qu'il est "normal" d’avoir des soucis physiques et émotionnels après la naissance d’un bébé et qu’il est concevable de vivre avec les pathologies qui en découlent. Mais ce n'est pas vrai – telles l’incontinence avec la rééducation périnéale, toutes pathologies liées à la grossesse et l’accouchement peuvent être traités avec quelques séances d’ostéopathie ou de kinésithérapie.

Afin de vous donner une idée, nous considérons qu’un accouchement est difficile s'il implique une ou plusieurs de ces situations :

  • L'accouchement a été trop rapide ou trop long
  • Besoin d’avoir recours à une césarienne
  • Besoin d’avoir recours à une péridurale
  • Un accouchement interrompu
  • L’utilisation d'équipement tel que les forceps
  • Donner naissance à un gros bébé
  • Si l’obstétricien a besoin de tirer le bébé pour l’aider à sortir dû à un processus vital engagé.

Comment identifier les conséquences d'un accouchement difficile ?

Les pathologies postnatales peuvent être plus ou moins graves, selon le type d’accouchement, les antécédents et la santé générale de la maman.

Les conséquences d’un accouchement traumatique sont généralement les suivantes :

  • Douleur physique et inconfort
  • Cicatrice douloureuse (cicatrice de césarienne, épisiotomie vaginale ou gisi)
  • Douleurs pelviennes
  • Mal au dos ou à la symphyse pubienne
  • Fibrose de la cicatrice de la césarienne (la fibrose est le développement d'un excès de tissu conjonctif en réponse à une blessure et empêche une mobilité normale)
  • Fatigue et symptômes associés
  • Stress
  • Stress émotionnel

Qu’elle soit mentale ou physique, chacune de ces répercussions peut être traitée ou, pour certaines, facilitée en fonction de son importance et de l’ancrage qu’elle a chez la patiente.  L’ostéopathie, souvent couplée à la kinésithérapie périnéale, permet d’aider de manière significative les mamans à retrouver leur santé pré-grossesse.

Comment l'ostéopathie postnatale peut-elle aider ?

Lors de son bilan initial et grâce à la sensibilité de son toucher et ses connaissances de la maternité, une bonne ostéopathe postnatale sera capable d’identifier tous les traumatismes du post-partum et leur nature. Une fois le bilan effectué et la carte des tensions négatives visualisée, l’ostéopathe sera en mesure de commencer à éliminer chacune de ces tensions en utilisant différentes techniques et ainsi donner au corps la chance de se rééquilibrer par lui-même. La disparition de ces tensions permettra de retrouver un corps sain dans un esprit sain.

L’ostéopathie postnatale

L'ostéopathie est une technique douce qui utilise une approche holistique et considère le corps dans sa globalité. L'ostéopathie postnatale apportera un équilibre physique en soulageant la douleur et le stress que la maman peut ressentir. L'ostéopathe prendra également en compte le côté émotionnel (stress, état mental) pour le minimiser par des techniques manuelles. Chaque traitement d'ostéopathie est personnalisé et adapté aux besoins du patient, en tenant compte des antécédents médicaux et de chaque étape de l’accouchement.

Quand commencer l'ostéopathie postnatale ?

Après l'accouchement, il est généralement conseillé d'attendre au moins 6 semaines avant de commencer votre traitement. Dans certain cas plus urgent ou douloureux, il est possible de voir un ostéopathe avant 6 semaines.

L'ostéopathie est une grande alliée pour la santé des mamans

En identifiant chaque problème et sa cause dans le temps et en les contrôlant par des techniques et manœuvres douces, les séances d'ostéopathie post-partum peuvent non seulement vous permettre de retrouver un corps en bonne santé, mais aussi d’adoucir les changements émotionnels liés à l’accouchement.

Sources : Osteopathy rebalancing after giving birth

Pelvic pain and Postnatal assessment by https://www.mummysphysio.com

Publicité - Pour consulter le média sans publicité, inscrivez-vous





Publicité